Grippe : l’inquiétante épidémie

, par Kathy Ajakane

La grippe 2016-2017 devrait atteindre des records.

La vidéo « Grand Angle » (5 min) de BFMTV pose les "ingrédients" de cette crise sanitaire : de très fortes morbidité et mortalité, la mise en place d’une réponse hospitalière, mais aussi et déjà les polémiques.

Alors que la Ministère de la santé met en place une cellule d’urgence pour faire face à l’intensité de l’épidémie, certains professionnels lui reprochent le manque de moyen.

Les faits.

Les indicateurs du BEH mettent en évidence l’augmentation très rapide de la prévalence de la grippe (semaine 52).

Les indicateurs de l’Institut de recherche pour la valorisation de la santé (Irsan) ainsi que ceux du réseau Sentinelles confirment en temps réel l’intensité de l’épidémie de grippe 2016-2017.

Le 25.01.17, l’épidémie de grippe se poursuivait dans l’ensemble de la métropole et paraissait se stabiliser dans la plupart des régions

Le système de veille sanitaire.


Le protocole de surveillance des cas graves de grippe est défini par Santé Publique France et reste identique à celui mis en place en 2015-2016.

Les caractéristiques de l’épidémie de grippe saisonnière restent toujours imprévisibles et la menace pandémique toujours présente. Dans ce contexte, la surveillance des cas graves est primordiale.

Les mesures.

Dès le 15 décembre 2016, M. Touraine diffuse une alerte-recommandation sur l’importance de la vaccination anti-grippale, dans un communiqué de presse alors que l’épidémie débute en région Bretagne et IDF.

Dans un nouveau communiqué de presse daté du 11 janvier 2017, M. Touraine donne des instructions aux hôpitaux pour éviter la saturation des urgences.

Elle rappelle les principes de prévention, face à l’extension de l’épidémie et également les mesures prises par le gouvernement, depuis le début de l’épidémie.

Le début des polémiques.

Le communiqué de presse de la Ministre de la santé déprogramme des activités et rappelle le personnel en congé.... ne confirme-t-il pas que les hôpitaux sont débordés par les restrictions budgétaires ?

.... Vidéo (1h04) - France TV- C dans l’air du 12.01.17- Grippe aux urgences : ça déborde !

Le gouvernement demande aux hôpitaux de reporter les interventions qui peuvent l’être pour faire face à l’afflux de patients. L’hôpital public se retrouve sous pression et les polémiques enflent sur le manque de moyens, les ratés d’une politique de vaccination, le manque d’anticipation....

De plus l’obligation vaccinale du personnel soignant, suspendu en 2006, refait débat !

Pour autant, les français sont défavorables à l’obligation vaccinale - Le Figaro du 26.01.17. À la question « Etes-vous favorable au fait de rendre obligatoire la vaccination contre la grippe pour l’ensemble de la population ? », une grande majorité (77%) des 1006 personnes interrogées par Internet dans le cadre d’une enquête Odoxa réalisée pour le Figaro, France Inter et la MNH, répond « non ». S’agissant d’obliger les populations les plus fragiles à se faire vacciner, telles que les personnes âgées et les jeunes enfants, seul un Français sur deux soutient cette mesure (52%).


Enfin, l’épidémie de grippe ne montre-t-elle pas les failles de notre système de santé ?

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)