Pauvreté : évolution des seuils, progression des chiffres et discussion

, par Kathy Ajakane

La pauvreté s’enracine et s’étend, touchant des pans entiers de la population, y compris les seniors dont un nombre croissant peine à manger à sa faim et à se soigner.

Seuils de pauvreté :

En France, selon le seuil de pauvreté adopté, un individu est considéré comme pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 846 euros (seuil à 50 % du revenu médian) ou 1 015 euros (seuil à 60 %).

Les seuils de pauvreté, Observatoire des inégalités, 12 septembre 2017

600 000 pauvres de plus en dix ans :

La France compte entre 5 et 8,9 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2005 et 2015, le nombre de personnes concernées a augmenté de 600 000 personnes au seuil à 50 % et de près d’un million au seuil à 60 %. Principalement sous l’effet de la progression du chômage.

600 000 pauvres de plus en dix ans, Observatoire des inégalités, 12 septembre 2017

La pauvreté selon l’âge :

Un peu plus de la moitié des personnes pauvres a moins de 30 ans. Les plus de 60 ans sont moins touchés mais leur pauvreté est plus durable.

La pauvreté selon l’âge, Observatoire des inégalités, 8 septembre 2017

Baromètre Ipsos : la pauvreté s’enracine :

Le constat est sans appel : la pauvreté prend racine. Année après année, le baromètre Ipsos-SPF pointe un maintien de la pauvreté en France. En 2017, encore plus d’un tiers des Français (37 %) ont déjà fait l’expérience de la pauvreté.




Accéder au baromètre Ipsos / SPF 2017

La pauvreté des seniors :

Face au nombre croissant de personnes âgées se présentant dans ses permanences, le SPF s’inquiète de la pauvreté qui affecte de plus en plus cette partie de la population. En 2017, près de la moitié des seniors redoutent de connaître la pauvreté.


Sondage Ipsos SPF 2017, La pauvreté des seniors

Neuf millions de pauvres, un chiffre exagéré :

La France compte 8,9 millions de pauvres selon le seuil de pauvreté utilisé par l’Insee. Une approche discutable du phénomène. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.
Neuf millions de pauvres, un chiffre exagéré, Observatoire des inégalités, 12 septembre 2017

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)