« Les risques sociaux du décrochage : vers une politique territorialisée de prévention »

Le Centre d’Etudes et de Recherches sur les qualifications, le CEREQ, publie dans sa revue « bref du Céreq » une étude sur les risques sociaux du décrochage, réalisée par G. Boudesseul, Y. Grelet, C. Vivent.

« Les moments de rupture éducative ne sont généralement que la face visible et brutalement émergente d’un malaise de longue durée chez les jeunes. S’il est toujours difficile de mettre fin aux sorties de formation initiale, agir sur l’exposition au risque de décrochage n’aurait-il pas quelque effet ? Une action sur les contextes serait alors à mener en parallèle avec les suivis individuels souvent préconisés. »

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)