Programme 1ère

Les articles RSS

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Sélections

  • Sport sur ordonnance

    Un décret du 30 décembre 2016 précise les conditions de dispensation de l’activité physique adaptée prescrite par le médecin traitant à des patients atteints d’une affection de longue durée.

    Ce dernier prévoit que, dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée, le médecin traitant peut prescrire, en accord avec le patient et au vu de sa pathologie, de ses capacités physiques et du risque médical qu’il présente, une activité physique adaptée.

    L’inclusion du « sport sur ordonnance » dans le parcours de soins et sa prise en charge par l’Assurance-maladie est une des mesures incluses dans la loi de modernisation de notre système de santé. Le décret entrera en vigueur le 1er mars 2017.

  • Clic N Job

    Les élèves sont souvent à la recherche d’un job d’été, d’un job pour financer leurs études post-bac ou d’un job tout court...
    L’association WeTechCare a conçu le site ClicNjob d’accompagnement gratuit vers l’emploi des jeunes.
    Au menu de Clic’n’Job : beaucoup de quiz (de 5 minutes ) pour s’exercer à apprendre les codes de la recherche d’emploi.
    Le site propose également des outils pratiques pour mettre en forme sa candidature, comme le générateur de CV personnalisé ou des exercices de préparation à l’entretien de recrutement.

  • Dalo, 14 départements au crible

    En décembre 2016, Marie-Arlette Carlotti, présidente du HCLPD a remis à la ministre du Logement son rapport d’évaluation sur l’effectivité du droit au logement dans les 14 départements qui avaient été identifiés comme les plus problématiques dans le 10e rapport du Comité national de suivi de la mise en œuvre du DALO.

    Ce rapport indique que plus de 100 000 ménages reconnus au titre du Dalo ont accédé à un logement...... Mais que la crise du logement s’aggrave et le nombre de ménages reconnus au titre du Dalo baisse...

    Cette situation est la conséquence de pratiques de plus en plus restrictives des commissions de médiation chargées d’instruire les recours. Enfin, le rapport constate que l’offre de logements destinée aux ménages reconnus au titre du Dalo n’est pas pleinement mobilisée. Le contingent de logements de l’Etat n’est que partiellement utilisé...

  • Accrocher les Neets

    La Garantie jeunes a été expérimentée dès octobre 2013 sur une partie du territoire. Mise en œuvre par les missions locales, elle s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, en particulier les Neets.
    L’étude intitulée « La Garantie Jeunes dans les missions locales », de décembre 2016, est centrée sur l’analyse de la mise en œuvre de la mesure par les missions locales.

    Ainsi, la garantie jeunes renouvelle la notion d’accompagnement.
    L’accompagnement traditionnel reposait, jusqu’alors, sur la levée des « freins à l’emploi » – travail sur le projet – suivi d’une formation – recherche d’un emploi.
    La GJ, quant à elle, repose sur le pari inverse. L’accompagnement délivré par la ML doit préparer rapidement les jeunes à s’immerger dans le monde du travail, d’où le caractère intensif de celui-ci au cours des six premières semaines de la prise en charge. L’enjeu est de multiplier les expériences de travail : c’est la logique dite de work first.

  • Reste à charge au menu

    Depuis 1er janvier 2017, les complémentaires santé ne sont plus autorisées à prendre en charge les dépassements d’honoraires des médecins au-delà d’un montant fixé par les pouvoirs publics à 100% du tarif de la Sécurité sociale.

    Objectif affiché : mettre un terme à une prise en charge sans limite de ces dépassements qui, selon le ministère de la Santé, « participe à l’inflation des prix et pose in fine des difficultés d’accès aux soins ».

    En collaboration avec le mensuel 60 millions de consommateurs, 66 Millions d’IMpatients s’est penché sur les conséquences de cette mesure pour les actes pratiqués en clinique, dans son article du 02.01.17.

  • Impact d’un choc de santé sévère

    Dans un rapport de décembre 2016, le Centre d’étude de l’emploi mesure l’impact d’un choc de santé sévère sur la mobilité des individus entre 4 situations professionnelles.

    Les résultats montrent que la population touchée par un cancer rencontre de grandes difficultés pour rester dans, comme pour retrouver l’emploi. Les femmes semblent rencontrer moins de difficultés à demeurer actives sur le marché du travail suite au choc de santé.

    Une durée longue des arrêts-maladie survenus après le diagnostic de cancer favorise les transitions vers le chômage et l’inactivité au détriment de l’emploi...