STMS

À la une Une

Numérique en STMS RSS

Sélections

  • La coopération entre élèves en question

    « À plusieurs, on apprend mieux » ; « Il faut développer l’intelligence collective dans les classes pour mieux faire réussir les élèves » ; «  La base du socioconstructivisme, c’est l’apprentissage entre pairs »  : autant de phrases qui font largement consensus dans le monde de l’éducation, qui paraissent évidentes puisqu’elles correspondent aux contextes éducatifs quotidiens, mais qui ne sont pas ou plus vraiment interrogées.

    Certes, que ce soit pour des objectifs d’apprentissage, pour le développement de compétences sociales en vue d’améliorer un climat de classe, ou pour favoriser les débats citoyens, le recours à un travail en groupes d’élèves est une modalité pédagogique courante dans l’éducation.

    Est- ce pour autant que les élèves apprennent mieux que quand ils sont seuls ou en classe entière ? Et comment se passent en détail leurs échanges ?

    Dossier de l’Ifé- n°114-

  • Repères de consommations alimentaires dans le cadre du PNNS

    L’Anses a publié ses avis et rapports relatifs à l’actualisation des repères de consommations alimentaires pour la population française adulte.

    Ce travail a visé pour la première fois à élaborer des repères de consommation pour les principaux groupes d’aliments visant à satisfaire les besoins nutritionnels de la population adulte, tout en intégrant les enjeux associés à la présence de certains contaminants chimiques dans l’alimentation.

    Les repères actuels du Programme National Nutrition Santé (PNNS) portent sur différents groupes d’aliments et sur l’activité physique, avec des déclinaisons pour des populations spécifiques (personnes âgées, enfants, ado, femmes enceintes...). L’évolution des données scientifiques au cours des dix dernières années a permis une révision des repères de consommations alimentaires et d’activité.

    L’Anses publie, le 23.01.17, ses avis relatifs à l’actualisation des repères de consommations alimentaires dans le cadre du PNNS.

  • Quartiers prioritaires, ghettoïsation et politiques de la ville

    Les "quartiers", dont le périmètre et la désignation ne cessent d’être réformés, concentrent à la fois les problèmes les plus intenses de la société française et, parce qu’ils sont peuplés de jeunesse et de dynamique, des gisements d’initiatives.

    Depuis 30 ou 40 ans, une très discutée « politique de la ville » se développe afin de lutter contre la ghettoïsation. Malgré son intitulé, elle ne concerne ni toutes les villes, ni toute la ville. Chaque année l’État y consacre environ 500 millions d’euros et, fin 2015, plus de 10 milliards d’euros avaient été engagés dans le cadre d’un ambitieux programme de rénovation urbaine lancé il y a plus de dix ans.

    L’auteur - Les cahiers Française N°396, 2017- tente de tirer un bilan de la politique de la ville depuis sa création.

  • Dépenses d’aide sociale départementale : une croissance soutenue par le RSA

    En 2015, les dépenses totales nettes d’aide sociale des conseils départementaux s’élèvent à 36,1 milliards d’euros, soit une hausse de 2 % en euros constants par rapport à 2014 et de 11 % depuis 2011.

    Parmi ces dépenses, 11,3 milliards d’euros sont consacrés aux dépenses nettes liées à la partie « socle » du revenu de solidarité active (RSA), au RSA socle majoré et aux contrats uniques d’insertion. Ces dépenses augmentent de 6 % en euros constants par rapport à 2014. Elles constituent près d’un tiers des dépenses consacrées aux quatre principales catégories d’aide sociale.

    Etude de la DREES- Janvier 2017

  • Transition lycée-enseignement supérieur

    Les travaux conduits par France Stratégie, publiés en janvier 2017, sur les questions de travail, d’emploi, de compétitivité et de numérique ont tous mis en évidence un déficit français en matière de compétences.
    Au-delà des efforts à accomplir en matière d’enseignement scolaire et de formation, notre pays doit impérativement améliorer la capacité des élèves à poursuivre des études supérieures.

    En effet, les taux d’échec dans le supérieur demeurent à des niveaux élevés : 20 % des étudiants ayant commencé des études supérieures en sortent sans avoir obtenu de diplôme.

    Les difficultés se manifestent dès l’entrée dans le supérieur et elles se concentrent à l’université, où à peine plus de quatre étudiants sur dix (40 %) poursuivent, après une première année d’études en licence, dans la deuxième année de la même formation.

  • La Place Santé : diagnostic sur la consommation de soins

    Anaïs Ubelmann, interne en médecine générale a travaillé sur les dossiers médicaux de jeunes de 15 à 25 ans venus, en 2015, consulter au centre de santé « La Place Santé », à Saint Denis (93).
    Comment et pourquoi les jeunes consultent ?
    Consultent-ils (elles) de manière différente selon leur âge et selon leur sexe ?
    Quelles sont les pratiques des médecins en termes de proposition de dépistage, de prévention ….?

    Le document présente l’émergence de l’étude, la méthodologie d’enquête, les résultats ainsi que les perspectives de travail pour le centre de santé.

  • Origines antiques de l’hospitalité

    Étymologiquement, le terme hôpital s’est hospes, hospitis signifiant à la fois « celui qui reçoit » et « celui qui est reçu ». Autrement dit, l’hôpital se veut avant tout être un lieu d’accueil, c’est-à-dire d’hospitalité.

    Cette ambiguïté de terme aura traversé toute l’histoire de l’institution hospitalière jusqu’au XIXème siècle, période à laquelle l’hôpital se médicalise et même se laïcise.

    Lorsque l’hôpital soignait les âmes : brève histoire d’une institution médiévale- CRAPSLOG- Janvier 2017 - pages 20 et 21.

  • Eradiquer les maladies

    De même que les grandes épidémies tueuses ont été éradiquées au 20e siècle des sociétés développées, il est possible de réduire massivement les cancers et les maladies cardiovasculaires, nouveaux fléaux de notre temps. Les solutions existent.

    Mais un projet aussi volontariste – éradiquer des maladies – a-t-il quelque chance d’aboutir ? Pour répondre à cette question, il est bon de prendre un peu de recul et de regarder comment a évolué l’état de santé de la population mondiale depuis deux siècles.

    L’article de Sciences Humaines, publié le 12/12/2016, intitulé "Eradiquer les maladies" revient sur les grands progrès médicaux depuis 2 siècles, l’état actuel de la santé dans le monde et le traitement des maladies.

  • Insertion des jeunes

    La concertation en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes s’est conclue mardi 24 janvier 2017 par la remise d’un rapport de diagnostic à la ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.

    Multiplié par 3,5 en 40 ans, le taux de chômage des jeunes atteint aujourd’hui 24 %. En France, le taux d’activité des jeunes est inférieur de 4,5 points à la moyenne européenne. Si leur taux d’activité est faible c’est d’abord parce que 50 % des 18-24 ans sont encore en étude.
    Le « vrai » point noir pour la France, ce sont les 13,8 % des 20-24 ans au chômage – un sur-chômage qui persiste encore dix ans après leur entrée sur le marché du travail – et les 15 % des 15-29 qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation (les NEETs).

    Au-delà de la détention des compétences de base (compréhension orale, écriture, lecture, calcul) que 10 % des jeunes ne maîtrisent pas, les freins périphériques à l’emploi, loin d’être marginaux ou secondaires, constituent de réelles barrières à l’entrée sur le marché du travail : mobilité, maîtrise du numérique, état de santé, précarité des conditions de vie dont l’absence de logement ou de couverture sociale....

Derniers articles RSS

  • Grippe : l’inquiétante épidémie

    , par Kathy AJAKANE

    L’épidémie 2016-2017 réunit tous les « ingrédients » d’une crise sanitaire : un nombre élevé de cas graves et de décès, une cellule d’urgence mise en place pour faire face à une grippe mal anticipée et le début des polémiques....

  • Fiches : loi de santé

    , par Kathy AJAKANE

    Les Fiches loi de santé, publiées le 27.01.17, présentent les mesures concernant : les ARS, les professionnels et établissements de santé, les établissements médico-sociaux ainsi que les collectivités locales.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Agenda

  • Le MOOC PoP-HealtH permet de comprendre comment sont construites les enquêtes épidémiologiques : de la conceptualisation à la réalisation, jusqu’à l’analyse et la communication des résultats.

    Pour s’inscrire : Fun-mooc
    Début des cours : 30 janvier 2017.
    Effort estimé : 2h/ semaine.

  • La Fondation Médéric Alzheimer organise avec le soutien de la Fondation de France :
    « Les Assises de la recherche et de l’innovation sociale : POUR RELEVER LE DÉFI DU VIEILLISSEMENT COGNITIF ».

    Durant ces Assises, l’ensemble des acteurs concernés seront invités à s’engager et se mobiliser, à partir d’un constat partagé, sur des objectifs et une stratégie commune : Quels sont les sujets prioritaires ? Comment les aborder ? Selon quelles méthodes ? Avec quels acteurs ? Pour quel projet ? Avec quels moyens humains et financiers ?

    Gratuit, Inscription obligatoire : ici
    Pour + d’infos : c’est ici !

    Maison de la Chimie
    28 Rue Saint-Dominique
    75007 Paris

  • En mars 2017, l’Économie sociale et solidaire (ESS) s’installera sur les bancs de l’école, partout en France.
    C’est cependant dès maintenant qu’il faut construire cette semaine. L’opération a été lancée à l’occasion du mois de l’ESS en novembre 2016. Depuis, les enseignants et structures de l’ESS peuvent proposer leurs idées et inscrire leurs projets sur le site semaineessecole.coop.

  • Dans le cadre des semaines d’information sur la santé mentale 2017, la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie d’Ile-de-France, en lien avec l’Agence régionale de santé, organise une journée forum sur le thème « Santé mentale, rétablissement et travail : histoires et parcours en Ile-de-France ». L’objectif de ce nouveau forum est de contribuer à une prise de conscience collective de l’importance de l’accès au travail pour le rétablissement en santé mentale, en donnant une large place à des témoignages de personnes en emploi vivant avec un trouble psychique.

    Programme : ici

    Événement gratuit,inscription obligatoire.

    Cité des sciences et de l’industrie
    30 avenue Corentin Cariou
    75019 Paris

  • Le Pole Santé Sexuelle, sexologie et Droits humains à le plaisir de vous convier en 2017 à cycle de conférences ayant pour thème : « La santé sexuelle pour tous »
    Vous pourrez assister à 7 conférences animées par des experts reconnus au niveau international pour leurs travaux sur la santé sexuelle et les droits humains :
    Vendredi 17 mars 2017 : Comment penser la Santé sexuelle à l’hôpital à partir du concept de Dignité humaine ?
    Animée par le Pr Cynthia Fleury
    Gratuit : sur inscription.

    Grand Amphi Faculté Médecine Paris Diderot
    Site Claude Bernard Bichat
    Paris

agenda complet