Etude : état de santé bucco-dentaire en Poitou Charentes

La santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé générale et est essentielle à la qualité de vie. Comme le souligne le dernier rapport sur l’état de santé de la population en France, les pathologies bucco-dentaires, essentiellement la carie dentaire et les maladies parodontales, représentent un problème de santé publique majeur en raison de leur prévalence et de leur incidence élevées dans toutes les régions du monde.

En plus des douleurs, les affections bucco-dentaires peuvent générer des problèmes fonctionnels, et à terme une diminution de la qualité de vie. Elles peuvent être à l’origine de complications infectieuses locales ou à distance, en particulier chez certains patients porteurs de pathologies chroniques comme les patients diabétiques, les sujets immunodéprimés, les personnes atteintes d’affection cardiaques ou les personnes obèses. De plus, les femmes enceintes représentent une catégorie de la population particulièrement sensible aux pathologies buccodentaires. Outre les aspects médicaux au sens strict, un mauvais état dentaire, c’est également une image dégradée de soi.

Malgré une amélioration de la santé bucco-dentaire depuis quelques décennies, le recours à un chirurgien-dentiste demeure très inégal selon les populations et les inégalités sociales existent depuis le plus jeune âge.

L’URPS chirurgiens-dentistes Nouvelle-Aquitaine a sollicité l’ORS dès 2015 afin d’étudier la faisabilité d’un recueil spécifique permettant de décrire l’état de santé de la population âgée de 18 à 65 ans.

Etat de santé bucco-dentaire des patients des chirurgiens-dentistes de l’ex Poitou-Charentes, ORS Poitou-Charentes, juin 2017

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)