CR animations pédagogiques

Le but de cette rubrique est de créer une communauté de pratiques en STMS, d’échanger sur les pratiques professionnelles, notamment sur les séances d’enseignement.

Les productions et articles sont classés en sous-rubriques selon les niveaux d’enseignement.

Bonne découverte !

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Sélections

  • ça ne se fait pas !

    Commencer la partie d’un si bien nommé « jeu de société » avec 1 500 euros, contre 750 pour les autres joueurs, trois rues et deux maisons, une carte qui permet de ne jamais aller en prison, quand d’autres joueurs ne pourront acheter que les rues les moins prestigieuses du plateau ou n’auront pas accès aux gares parce qu’ils sont en béquilles, ça fait quel effet ? « Ça ne se fait pas », s’exclament les enfants à qui l’on explique ces nouvelles règles, dans cette petite expérience filmée par l’agence Herezie pour le compte de l’Observatoire des inégalités.

    Cette partie permet de montrer comment ni les chances de départ ni les conditions de la compétition ne sont égales dans notre société. Le milieu social, le niveau de vie, la couleur de la peau, le handicap ou encore le sexe, pèsent dans la balance et sur les chances de remporter la partie, riche et confortablement installé.

  • Comparateur local - Inégalités femmes/hommes

    Où en est-on des inégalités entre les femmes et les hommes au sein de chaque commune de France ?

    C’est ce que permet de mesurer le comparateur des territoires entre les femmes et les hommes développé par le Compas , dont les données viennent d’être actualisées : elles portent désormais sur l’année 2013, les plus récentes disponibles.

    Ce comparateur permet de donner un coup de projecteur territorial sur quatre dimensions essentielles que sont l’activité professionnelle, la catégorie sociale, le niveau de formation et le salaire.
    Cet outil propose les données de base pour toutes les communes et une comparaison au niveau national.

  • Déserts médicaux : définition ? mesure ?

    Les vifs débats actuels sur l’accès aux soins, cristallisés autour de la notion de « déserts médicaux », posent une question centrale de mesure et de définition de termes communs. Ce dossier rassemble les éléments chiffrés disponibles et vise à poser quelques jalons dans la recherche de définitions partagées rendant possible l’objectivation.

    Tant la démographie vieillissante des médecins que les aspirations des jeunes générations concourent à une diminution probable des effectifs libéraux dans les prochaines années, ce qui fait craindre un accroissement des inégalités territoriales d’accès aux soins, qui restent limitées à l’heure actuelle.

    D’après la mesure proposée, 8% de la population réside dans une commune sous-dense en médecins généralistes, au sens d’une accessibilité inférieure à 2,5 consultations par an et par habitant.
    Sur la période 2012-2015, on observe une légère augmentation de la population située en dessous de ce seuil, mais l’accessibilité des zones qui étaient en-dessous du seuil en 2012 s’est très légèrement améliorée.
    Les Dossiers de la Drees, n°17 - mai 2017

  • Discriminations dans l’emploi

    L’emploi apparaît comme un milieu particulièrement discriminant, une personne sur deux considérant que les discriminations sont fréquentes au cours d’une recherche d’emploi et une sur trois dans la carrière.

    Les expériences déclarées par les personnes en activité – en emploi ou chômage – confirment ces représentations puisqu’un tiers de la population active (34 %) rapporte des discriminations liées au sexe, à l’âge, à la grossesse ou la maternité, à l’origine, aux convictions religieuses ou au handicap et à la santé, dans son parcours professionnel au cours des 5 dernières années.

    Les résultats du 10e Baromètre Défenseur des droits/OIT-mars 2017 sont issus de l’enquête « Accès aux droits » du Défenseur des droits, qui porte sur un échantillon de 5 117 personnes représentatif de la population de France métropolitaine.

  • Habitat et cohésion sociale

    Le CESER a choisi d’aborder le thème « habitat et cohésion sociale : quelles innovations en Occitanie ? » de manière globale, en l’inscrivant dans une réflexion sur la cohésion sociale.

    Dans une société en proie à une crise qui l’amène à des questionnements sur un socle de valeurs communes, il est primordial de réfléchir à des voies pour favoriser la cohésion sociale. Etre logé dans de bonnes conditions est bien un des axes clés du processus d’inclusion sociale.

    Le sujet de ce rapport (mars 2017) est donc l’accès à un logement pour tous, avec un focus particulier sur les ménages rencontrant des difficultés.

  • Vivre dans plusieurs configurations familiales

    En 2011, parmi les 13,7 millions d’enfants mineurs résidant en France métropolitaine, 900 000 vivent principalement avec un seul de leurs parents et une partie du temps chez leur autre parent.

    Ils peuvent vivre dans des configurations familiales différentes chez l’un et l’autre de leurs parents.

    En changeant de résidence, ils peuvent modifier à certains moments la situation familiale d’autres enfants mineurs. Ainsi, 140 000 enfants en famille « traditionnelle » vivent une partie du temps en famille recomposée, quand des demi-frères ou demi-sœurs résidant ailleurs la plupart du temps viennent résider avec eux.
    Inversement, entre 90 000 et 120 000 enfants de familles recomposées vivant avec leurs deux parents se retrouvent, une partie du temps, en famille « traditionnelle », lorsque leurs demi-frères ou demi-sœurs vont chez leur autre parent.

    Insee Première - No 1647 -Paru le : 15/05/2017