CR animations pédagogiques

Le but de cette rubrique est de créer une communauté de pratiques en STMS, d’échanger sur les pratiques professionnelles, notamment sur les séances d’enseignement.

Les productions et articles sont classés en sous-rubriques selon les niveaux d’enseignement.

Bonne découverte !

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Sélections

  • Interprétariat

    Un film d’animation sur l’interprétariat en santé et en santé mentale a été réalisé par l’Orspere-Samdarra (Observatoire santé mentale, vulnérabiltés et société) du CH Le Vinatier. Se basant sur l’expérience de professionnels de santé, d’interprètes et de migrants, ce film de sensibilisation vise à mettre en lumière les différents enjeux autour des situations d’interprétariat.

  • 55 ans de diversification des financements de la protection sociale

    Depuis 1959, les recettes de la protection sociale ont plus que doublé en proportion de la richesse nationale, passant de 16 à 34 points de PIB en 2015.

    Leur structure s’est également fortement modifiée : la part des impôts et taxes affectés (ITAF), au premier rang desquels se trouve la contribution sociale généralisée (CSG), a nettement augmenté. Cela a diminué d’autant la part des cotisations sociales – qui demeurent néanmoins la 1ère ressource du système – et des contributions publiques.

    Ainsi, les ITAF représentent 24,5 % des ressources en 2015 (contre 0,4 % en 1968, à la date de leur création), tandis que la part des cotisations sociales a été ramenée de 77 % en 1959 à 61 % en 2015.

    Etudes et résultats - DREES- N°1002- Mars 2017

  • Médiation sociale & norme AFNOR

    Le Cget revient dans un document explicatif sur la norme métier en médiation sociale, en évoquant le processus d’élaboration de la norme, puis celui de certification, et leurs enjeux.

    Après plus d’un an de travaux, la première norme consacrée au métier de médiateur social vient d’être publiée fin 2016 . Elle est le produit d’un groupe de travail piloté par l’Association française de normalisation (Afnor), co-animé par le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et le Secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR).

    Résultat du consensus de l’ensemble des parties prenantes – réseaux de la médiation sociale, bailleurs sociaux, collectivités territoriales, acteurs de la formation – cette norme répond à un besoin récurrent de clarification du champ de la médiation sociale, de ses conditions d’exercice et de son articulation avec les autres métiers du travail social. Elle a vocation à définir clairement le cadre du métier, à stimuler la professionnalisation des intervenants et, par là, assurer leur visibilité et leur reconnaissance.

    Consulter le document - 14 mars 2017

  • Revenu universel vs Revenu minimum garanti

    Venues d’horizon divers, des propositions de changement plus ou moins radical de la protection sociale ont récemment vu le jour en Europe, et plus particulièrement en France. Il s’agit d’abord de la mise en place d’un « revenu universel », ensuite de la fusion d’un certain nombre de minima sociaux existants en un seul « revenu minimum garanti ».

    Quelles conséquences pourraient avoir la mise en œuvre de ces propositions sur la pauvreté et l’exclusion sociale ?

    L’ONPES a été sollicité à plusieurs reprises pour donner son avis à leur égard (Sénat, Conseil économique social et environnemental, Cour des Comptes).

    L’objet de cette note du 14 mars 2017 est de faire connaître les observations et remarques émises par l’Observatoire à cette occasion.

    De quoi parle-t-on ?

    • Le revenu universel désigne une allocation due par la communauté nationale à chacun de ses membres, versée de manière strictement égalitaire et sans aucune condition, à toute personne vivant durablement sur le territoire de cette communauté.
    • Le revenu minimum garanti désigne une allocation différentielle sous condition de ressources qui assure à tout ménage (personne isolée ou famille) que le total des ressources à sa disposition ne sera pas inférieur à un seuil garanti et défini par la loi.

  • Logo nutri-score

    La loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé prévoit le déploiement sur la base du volontariat d’un système unique d’étiquetage nutritionnel visant à aider le consommateur à faire ses choix en fonction de l’apport en énergie et en nutriments des aliments qu’il achète.

    Vers la mise en place de logos pour la qualité des aliments - Vie Publique du 15.03.17

    Feu vert du ministère de la santé à l’étiquetage nutritionnel - Le Monde du 15.03.17

    Marisol Touraine se félicite des résultats des études sur l’impact d’un logo nutritionnel- Site internet du Ministère de la santé et des affaires sociales - 15.03.17

  • Plan d’accompagnement des personnes handicapées

    Les personnes handicapées bénéficient d’un plan personnalisé de compensation du handicap destiné à répondre à leurs besoins au regard de leur projet de vie. Ce plan peut comporter un plan d’accompagnement global.

    Le plan d’accompagnement global doit identifier les établissements, les services ou les dispositifs correspondant aux besoins et préciser la nature et la fréquence de l’ensemble des interventions requises dans un objectif d’inclusion.

    Le décret du 7 février 2017 détermine les informations nécessaires à l’élaboration des plans d’accompagnement globaux, que les ARS, les services de l’Etat et les collectivités territoriales communiquent à la MDPH, afin de définir, en réponse aux besoins des personnes handicapées, les interventions requises dans les domaines de l’accompagnement, de l’éducation et de la scolarisation, des soins, de l’insertion professionnelle ou sociale et de l’appui aux aidants.